Aveugle

Aveugle

Il a gagné, finalement. Elle a fini par me bloquer après m’avoir prévenu.
Il l’a peut-être perdue par la même occasion ? Je n’en sais rien, mais j’ai l’intime conviction que non. Faut croire que c’est vrai, l’amour rend vraiment aveugle.

J’espère qu’il est fier de lui. Je ne l’ai jamais vu mais je l’imagine avec un petit sourire en coin, tout satisfait. Ça me rend malade qu’il puisse se conforter dans l’idée que c’est donc une bonne chose d’être un jaloux maladif possessif et psychopathe, et que ça te permet d’arriver à tes fins dans la vie. Au delà de haine pour ce mec, je ressens vraiment de la pitié. Et de la honte.

Le pire dans tout ça, c’est qu’elle me reproche des choses dans ce dernier message d' »adieu ».
De ne pas l’avoir pris en compte dans cette histoire et de l’avoir mise en danger. D’avoir voulu venir laver mon linge sale sur mon blog et d’obtenir l’aval de mes lectrices (elle n’a pas utilisé ce mot mais je me refuse à l’écrire parce que c’est faux).

Pardon ?

Elle a l’air d’avoir oublié que je suis une victime dans cette histoire aussi. Est-ce que j’aurais dû lui demander avant de le poster, oui, c’est sûr, et je m’en suis excusé. Pour ma défense, j’avais surtout besoin d’extérioriser tout ça.
Est-ce que je l’ai mise en danger ? Non, au pire mon article me mettait moi un peu plus en danger. Ce qui la met vraiment en danger, c’est de rester avec. Ou de le quitter. Oui, elle est en danger dans les deux cas. Avec ou sans article, elle semble oublier que le mec possiblement dangereux, c’est lui, et pas moi.
Je lui ai tout de même fait remarquer que ça ne l’a pas dérangé de partager nos conversations intimes, mes photos, notre histoire avec lui. Deux poids, deux mesures, faut croire. Aveugle, je vous dis.

Mon intuition me trompe rarement. Et puis faudrait être débile pour pas faire le rapprochement: Elle me bloque + ça me regarde pas (même si je suis d’accord sur ce point) + elle justifie sa décision (tout un baratin selon lequel elle le fait de son propre chef) = elle reste avec lui.
Il faut arrêter de me prendre pour un débile, vraiment, ça devient offensant là.

Est-ce que j’ai mérité ça ?

En fait, non, le pire c’est qu’elle puisse encore penser (et m’écrire) après tout ça que ça confirme ce qu’elle pense de moi, que je suis malveillant (spécialement envers elle, « alors que », et aussi « parce que », j’ai encore des sentiments pour elle).
C’est ça qui me fera le plus mal dans toute cette histoire.
Je n’ai JAMAIS eu la moindre intention de lui nuire à elle ou à n’importe quelle autre femme. JAMAIS. Je comprends toujours pas et je comprendrais certainement jamais comment elle peut penser ça de moi, aussi longtemps après notre histoire et sans réel fondement, mais bon, je suis pas dans sa tête. Vraiment, soit j’ai mentalement effacé quelque chose de ma mémoire, soit c’est dans sa tête ou dû à une expérience passée.

Je suis pas non plus un ange, et j’admets avoir fait des erreurs par le passé, mais pas celle-la.
Si vraiment j’étais comme ça, il me suffirait d’aller porter plainte. Je le mettrais dans la merde lui, je la mettrais dans l’embarras elle. Mais je le ferais pas. Parce que je suis pas comme ça, mon but, c’est pas de me venger. Parce que justement je sais que ça pourrait lui faire du tort (ou du mal) à elle.
Qu’il recommence, par contre, et alors là, je me gênerais pas. Tu peux jouer avec moi, mais y’a quand même une limite à ma sympathie.

Non, ça va pas

Le pire du pire du pire dans tout ça ? Après lui avoir répondu, je me suis littéralement mis à chialer devant mon écran. Alors que je n’ai rien à me reprocher dans tout ça. Je n’ai rien fait de mal (en tout cas, je l’estime), et tout ça, c’est dû à ses choix à elle (de mecs, de l’image faussée qu’elle a de moi, etc.). Même si finalement, ça l’a pas épargnée non plus.
J’étais pas bien toute la soirée. Même ce matin, je me retiens et je fais semblant genre « tout va bien ». Mais à l’intérieur, non, ça va pas. Dans cette histoire, j’ai vraiment l’impression de payer pour les erreurs des autres et je ne peux que subir.

Je devrais être en colère contre elle, mais non, j’y arrive pas et à la place, je suis triste. Parce qu’elle me manquera quand même. Parce que moi aussi, l’amour m’a rendu aveugle.

2 thoughts on “Aveugle

Comments are closed.

%d blogueurs aiment cette page :