Westworld

Complètement à l’ouest: WestWorld

En ce moment, il fait chaud. Les gens normaux partent en vacances au soleil, sortent dehors, font les soldes, kiffent l’été. Moi, je reste bien au frais et j’essaye tant bien que mal de rattraper toutes les séries que j’ai en retard. Si possible avant la rentrée et le redémarrage des dites séries qui me mettra encore plus en retard. Jusqu’à présent, j’échoue lamentablement. Elle est pas facile tous les jours, ma vie.
Après avoir regardé la saison 2 de 13 Reasons Why, j’ai donc enchaîné sur la saison 2 d’une autre série excellente sorties ces dernières années : WestWorld.

Le pitch

Imaginez un parc. Non pas de dinosaures. Plutôt sur le thème du far west. Dedans vous y mettez des androïdes, programmés pour répéter des scénarios: Le fermier et sa fille dans le ranch, l’attaque de la banque par les bandits du coin, le saloon et ses filles de joies, etc. Et enfin, vous faites entrer les visiteurs (humains) qui arrivent par le train à vapeur. Les visiteurs ne craignent rien car les « hôtes » sont programmés pour ne pas avoir le droit de blesser les visiteurs, sinon, c’est ballot. Par contre, les visiteurs de leur côté, peuvent s’en donner à cœur joie dans la débauche. Aventures (pas sexuelles hein), meurtres, viols, destruction, violence, ils sont libres de se défouler. Pour résumer tout ce qui est interdit dans le monde réel.

C’est bien ?

C’est super bien. Sinon, je regarderais pas, évidemment. Faux, il arrive de regarder des bouses sans nom. C’est assez court (10 épisodes par saison d’environ 1h chacun). Par contre, avis aux âmes sensibles, c’est quand même parfois assez violent, y’a des meurtres, voire des boucheries, du sang, et du cul. C’est HBO, hein c’est un peu comme dans Game of Thrones. Au niveau des acteurs, c’est pour la plupart des inconnus ou semi-inconnus, à l’exception de Ed Harris et Anthony Hopkins.

Spoiler Alert (mineur): Si vous comptez regarder la série, je vous conseille d’arrêter de lire ici. Au pire, vous reviendrez plus tard.

Saison 1, épisode 1

Bon, vous êtes toujours là, je vous avais prévenu, faudra pas venir vous plaindre. Je vais pas vous raconter toute l’intrigue non plus, donc même si vous lisez, vous allez pas en mourir, mais je dois expliquer un élément important avant de continuer. On apprend (enfin plutôt, on comprend) à la fin de la saison que l’histoire se déroule sur plusieurs timelines. En gros, tout ce que vous aurez vu jusque là, s’est passé à deux périodes différentes, séparées entre elles par une trentaine d’années. Ca reste tout à fait compréhensible et comme moi j’espère, vous vous êtes dis « Whaaaaaaaaaaaat ? » avec un sourire débile en réalisant ça. J’aime ce genre de séries, où on te montre plein de trucs, qui semblent totalement décousus, et à la fin, y’a un élément qui vient réunir toutes les pièces du puzzle.

Et la saison 2 alors ?

Et c’est là que tout se complique. Une fois qu’on sait ça, tout devient énormément plus cérébral. Identifier l’époque, faire le parallèle avec ce que vous savez déjà, rend les événements difficiles à suivre. Parce que, alors que vous étiez bien naïfs et inconscients dans la première saison, maintenant, vous savez, et ça vous oblige à réfléchir. Et ils ont été salauds dans le sens où au lieu d’avoir 2 timelines comme dans la première, vous en avez maintenant une dizaine. A mon sens, c’est un peu trop. Ou alors, il faut avoir au choix un QI de 150, ou alors avoir le temps de regarder la série plusieurs fois. Et je n’ai aucun des 2.

J’ai moins aimé cette saison que la première, je dois bien avouer. Trop de personnages dans trop de timelines, dont certains ont pas une utilité folle. J’ai eu du mal à regarder certains épisodes, au point de m’endormir devant (et donc de devoir regarder à nouveau). J’ai dû m’y reprendre même à 3 fois sur un ! Je saurais pas dire si c’est parce que c’est trop mou/long, ou si j’étais trop fatigué, mais je penche pour un mix (2/3 réponse 1, 1/4 réponse 2, je sais, ça fait pas 100%). Mais attention, hein, tout n’est pas à jeter, au contraire.

La saison 3 prévue…

J’en ai déjà mal à la tête rien que d’y penser.
Je la regarderais, bien évidemment, mais, je m’attends au pire. Pourquoi ? Parce que généralement, les séries de ce style s’essoufflent et finissent par devenir insipides, voire chiantes, perdent 80% de leurs spectateurs et finissent annulées sur le plus gros cliffhanger de l’histoire. Et moi, dans une série, y’a rien qui me saoule plus qu’une histoire pas finie.
Surtout qu’ils auraient honnêtement pu terminer sur la fin de la saison 2 qui est à mon sens « acceptable ». Entendez par là qu’on a une coupure nette, avec des réponses, qui donne à réfléchir mais sans éléments majeurs en suspens dans l’intrigue.

Enfin je ne saurais quand même que vous la conseiller…

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 thoughts on “Complètement à l’ouest: WestWorld

  1. J’ai lu que jusqu’à la fin de la 1ère saison 😀
    Pour l’instant j’en suis au 5 ème ou 6 ème épisode (faut que je vérifie sur ma super application ! Tv Show time, tu dois connaitre en tant qu’accro des series) (non ce message n’est absolument pas sponsorisé :D)
    Je suis un peu perdue ce qui fait que j’ai décrochée et que j’ai recommencé GOT…
    C’est la première fois de ma vie que je recommence une série mais du coup je comprends pleins de choses qui m’ont échappées la première fois.

    Pour en revenir à Westworld, j’adore, j’adore l’histoire et je la trouve super originale. Maintenant que j’ai lu le spoil, je vais peut-être reprendre, du coup je comprendrais surement mieux…

    1. Non, j’utilise pas d’ appli. Pas besoin, parce que je regarde que quand la saison d’une série est terminée sinon je perdrais le fil, et puis, je pourrais jamais être assez patient pour attendre la suite de semaine en semaine. 😀
      GoT, c’est facile à comprendre, c’est du pipi de chat en comparaison. 😉

    1. Je te conseille de regarder au moins la saison 1, pour te faire une idée. Pour la suite, il faut vraiment s’accrocher pour suivre.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :