it's a match

It’s a match, semaine 4 et 5

Vous l’avez surement remarqué (ou pas et en fait vous vous en foutez et vous avez bien raison), il n’y a pas eu d’article la semaine dernière. Tout simplement parce que y’a eu assez peu de mouvement et que ça valait pas vraiment le coup, selon moi. Bon, nan, mais j’avoue j’ai aussi eu la flemme.
Donc cette semaine, approchez mesdames et messieurs, c’est les soldes, deux pour le prix d’une ! C’est parti.

Le bilan

Matchs: 6
Unmatchs de mon côté: 0
Unmatchs de leur côté: 2
Messages sans réponses après 3 jours: 2

Les détails

  • Ju, 29 ans (Tinder): Match, j’envoie un message, unmatch.
  • Pauline, 29 ans (Tinder): Pas de réponse…
  • Jessy James, 33 ans (Once): Sympa, mignonne, mais habite loin (environ 200 km). On engage la discussion quand même puis elle a voulu en savoir plus sur mon blog. Oui, j’ai mentionné dans ma description (je me rends compte de ma connerie maintenant) que j’avais un blog et que j’allais parler d’elles si elles étaient pas gentilles avec moi. C’était surtout à vocation humoristique, mais a vite révélé son effet négatif. J’ai pas voulu lui donner l’adresse, elle a trouvé ça « louche ». Je réponds donc que non, c’est pas « louche », mais que j’y parle de ma vie sentimentale/sexuelle/rencontres, et que j’avais pas forcément envie qu’elle le lise étant donné qu’il y avait possibilité qu’on se rencontre par la suite. Ca me semblait logique. Pas à elle. Unmatch.
  • Josie, 33 ans (Tinder): Pas de réponse, et puis hier matin, donc presque une semaine après, elle se pose comme une fleur. Tout ça pour me dire « salut ». QCM: Vous croyez que je lui ai répondu: « Si tu mets une semaine de réflexion pour me lâcher un pauvre « salut », ça va pas le faire. », choix numéro 1, « T’es pas trop fatiguée, ça va, ton cerveau chauffe pas trop ? », choix numéro 2, ou enfin « Ca va tranquille, en week end ? », choix numéro 3. Réponse plus bas.
  • Delphine, 28 ans (Tinder): Engage la conversation, qui reste assez basique. Pour sa défense, je fais pas énormément d’efforts, étant donné que j’ai un rendez-vous le lendemain avec une autre. Si ça vous intéresse, ce sera l’un des prochains articles (bientôt soon TM), abonnez vous et vous saurez tout sans rien payer. J’en profite pour lâcher le lien de la page Facebook que vous pouvez suivre aussi, pour savoir en direct tout ce qui se passe dans ma vie, sois pas grand chose. Sinon, y’a Twitter, mais honnêtement, je m’en sers surtout pour suivre des personnalités et pousser mon petit coup de gueule journalier contre la SNCF.
  • Falone, 34 ans (Tinder): Engage la conversation également, qui est un peu au point mort aussi, pour la même raison.

Le coup de gueule de la semaine

Je suis un putain de canard, j’ai donc bien évidemment répondu le choix numéro 3. Pourtant, des fois, ça  me démange vraiment de dire ce que je pense, d’être un peu acide, de lancer des piques. Parce que ça rend la conversation plus intéressante, plus vivante, c’est pas juste « je te pose une question, tu me réponds en finissant par me la retourner, et je te réponds que moi, c’est pareil, ahah, comme c’est soporifique chiant marrant, c’est la même réponse ».

Le problème, c’est que si je fais ça, 9 fois sur 10, la fille va disparaître de la liste. Alors vous allez me dire, tant mieux, les meufs chiantes disparaissent et il reste les biens. Ouais, c’est vrai. Mais je pense que c’est con de se baser sur une conversation bateau de 10 phrases pour dire qu’on peut cerner une personne. Je préfère ratisser un peu plus large pour pas laisser passer une meuf qui pourrait me correspondre, mais qui est un peu coincée du cul à l’écrit au début de la conversation (ou qui n’a pas d’humour, ou qui n’a pas compris, ou qui passe une mauvaise journée, ou qui a ses règles).

Donc s’il vous plait, mesdemoiselles, osez un peu plus, lâchez vous un peu (tout en conservant une limite, j’entends bien). Soyez moins fermées, arrêtez de faire les princesses maniérées. Vous vous plaignez la plupart du temps que les mecs sont pas originaux. Bien souvent, quand y’en a un, vous le recalez parce qu’il l’est trop et pour son culot. Soyez cohérentes. Montrez vos einss quoi.

A la semaine prochaine ! 😘

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 thoughts on “It’s a match, semaine 4 et 5

  1. J’ai failli être en manque moi!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Ben moi j’ai arrêté d’être gentille. Je me dis que si dès le début ça commence comme ça, et que je dois faire des efforts et ramer, ça le fera pas.
    C’est comme les types qui m’envoient « cc cv » ou « bjr »
    Merde, un effort quand même, si pour m’aborder tu le fais pas, faudra que je t’apport ta bière dans le canapé sûrement?
    Je sais c’est réducteur, mais après avoir été gentille si longtemps (je promets M’sieur, je l’ai été vraiment beaucoup!), ben je suis passée du côté obscur.
    Tu fais pas d’effort, je n’en ferai pas.

    1. Moi, j’suis trop gentil parce que je suis un canard et parce que je pense que de manière générale, c’est les femmes qui ont le pouvoir sur les sites de rencontres (mais c’est subjectif).
      Après, effectivement, y’a des limites.

      1. Je suis d’accord avec toi, on a un peu le pouvoir et du coup ça fausse la donne je trouve…
        Regarde la nana elle abuse et…. Tu dis rien. Dans la vie t’aurais dit quelque chose non ? Une petite remarque pas forcément méchante mais le dire quoi.
        Je remarque que les femmes sont de plus en plus castratrices…. Et comme dit avec une amie, je préfère être seule qu’avoir ce comportement que je trouve aberrant. Le pire dans l’histoire c’est peut être les hommes qui acceptent ça… J’ai vraiment vu des femmes parler à leur chéri comme à une m***** et ça ça me choque.

  2. C’est marrant parce que je suis un peu les deux genres de filles que tu décris…
    Parfois je ne sais pas il y a ce petit feeling qui fait que je suis piquante, drôle et ou la conversation n’est pas du tout banale.
    Par contre parfois je fais 0 efforts et je fais ma princesse maniérée 😀

    Je trouve aussi que tu aurais du la piquer quitte à ce qu’elle parte… (tant pis pour elle :D)
    Parfois quand je réponds après longtemps et qu’on me dit rien j’ai tendance à me lasser encore plus or que si on me pique ça me titille et tout à coup j’ai de l’intérêt pour la personne 😀 (c’est moche je sais mais je m’en rends compte en lisant ton article que j’agis comme ça)

    1. Après, il m’arrive d’encourager les conversations bateaux aussi, hein. J’suis pas parfait. Mais bon, si j’commence à me tirer dans le pied chez moi, j’finirais seul avec mes chats…
      Ouais, j’aurais dû mais je suis trop gentil pour ça.

  3. Tu le dis toi-même tu n’avais pas d’intérêt pour la conversation puisqu’un RDV prévu le lendemain.
    ça peut arriver qu’on ne soit pas d’humeur pour faire connaissance, fatigué…

    On peut aussi ne pas prendre le temps de répondre (parce que pas d’humeur justement) et le faire parce qu’on est plus disponible. Parce que si on se met à raconter ça dès les 1er échanges c’est relou.

    J’irai plus loin que toi en disant que les femmes ont le pouvoir concernant la séduction. Mais c’est le seul domaine, hélas. L’égalité c’est pas pour tout de suite 🙁

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :