dent de sagesse

V’ai tefté pour fous: La dent de faveffe

Falut ! Faudra m’evcuver fi ve parle comme fa tout le long, f’est à cauve des anefthéviants. On vient de m’enlefer fe truc de la bouffe… Non, pas la pièfe de finquante fentimes (f’est pour comparer), la dent de fav.. de faveff… Bon, laiffez tomber, v’écrirais fa plus tard, quand fe fera paffé.
Dent de sagesse, test. C’est bon là ? Ahhhh, oui, c’est bon, j’ai retrouvé l’usage de la parole. Je disais donc qu’on vient de m’enlever une dent de sagesse. C’était pas fun, mais alors pas du tout.

Dentiste, profession ingrate

J’aime pas Je déteste le dentiste. En vrai, qui aime le dentiste ? Faut être un peu masochiste. D’ailleurs, pour être dentiste, je pense que c’est un prérequis d’être sadique et d’aimer faire mal aux gens.

Tout a commencé pendant ma plus tendre enfance. J’ai jamais été l’enfant modèle qui se brossait les dents après chaque repas (c’est toujours pas le cas en 2019, mais je fais des gros efforts là dessus depuis plusieurs années, il était temps). Je remets la faute à l’éducation de mes parents qui ont toujours été laxistes à ce sujet. Mais bon, j’ai plutôt bien tourné, donc finalement, ils ont pas trop fait un boulot de merde. Bisous papa, bisous maman.

Et puis j’ai toujours été un putain de gourmand, et les sucreries et les bonbons ne faisaient pas long feu face à moi. Faut dire qu’il criaient à l’aide pour que je les sauve tous en les avalant. Et à maintenant 36 ans, j’ai toujours ce même péché, mais la différence, c’est que j’ai aussi une volonté de fer qui ne faiblit presque jamais. Si c’était pas le cas, j’aurais repris les vingt kilos que j’ai réussi à perdre, et j’en aurais pris facile cinquante de plus.

Mon bourreau

Et donc, j’ai eu beaucoup de caries dans ma jeunesse. Logique. Et quand on a des caries, forcément, on prend rendez-vous chez Satan le dentiste. Le mien, il avait vraiment une tête à faire peur. J’vous donne pas son nom, parce que je viens de vérifier, il est toujours en activité. 😨

J’ai jamais été chez lui que étant jeune, donc je saurais pas dire s’il était pas délicat avec les enfants, ou si c’est juste dû au fait que j’étais justement un enfant. Pour ma défense, mes sœurs sont d’accord avec moi. Ce qui est sûr, c’est que chaque visite était un calvaire pour moi, et que je pleurais chaque fois que je devais y aller.

Il était pas du tout tendre, il me faisait mal, et sa voix me donnait l’impression qu’il y prenait du plaisir. Enfin encore une fois, je le répète, les dentistes sont probablement tous des sadiques refoulés. Et puis l’odeur dans son cabinet… Enfin bon, c’est la même odeur dans tous les bâtiments médicaux, il y peuvent surement rien.

Petit Tabi a bien grandi

Depuis, je ne pleure plus (enfin pas avant, mais vous comprendrez plus tard) quand il faut aller chez le dentiste, mais bizarrement, j’oublie très souvent de prendre rendez-vous. Je remets toujours à plus tard, comme beaucoup de choses que je n’ai pas envie de faire. Jusqu’à ce que ce soit trop tard, et que j’aie un mal de chien et que je doive prendre un rendez-vous en urgences. Pas bien.

Au début, j’ai cru que j’avais juste une (un ? J’sais jamais.) aphte. Et puis , j’ai fini par regarder, et je l’ai vue, tout au fond: Ma dent de sagesse. Bon, je les surveille pas non plus tous les jours, et je savais même pas qu’elles étaient sorties, donc j’ai tout de suite fait le lien.

Interlude santé

Au passage, suite à mes nombreuses visites chez « qui vous savez mais dont il faut que j’arrête de parler », et un article d’une confrère blogueuse, et Mac Lesggy qui soutient mordicus que ça enlève deux fois plus de plaque dentaire, je me suis enfin résolu à acheter une brosse à dents électrique. Les débuts n’ont pas été très encourageants:

Rendez-vous pris

On est mardi. On me file un rendez-vous pour vendredi. Ouin. 😭
Le mercredi matin, j’ai tellement mal que je rappelle, et il peuvent me prendre entre deux rendez-vous en fin de journée. Au passage, je les remercie quand même d’être aussi conciliants.

Mon dentiste étant parti à la retraite, j’ai donc son remplaçant. Un mec assez jeune, clairement pas français, mais très sympa. J’hésite entre grec ou turque. Enfin peu importe. Il est vachement amical et social, tout ce que j’abhorre adore. Il me confirme ce que je savais déjà. C’est bien ma dent de sagesse qui fout le feu à ma bouche. Il ne peut pas faire grand chose à part soulager la douleur en attendant.

J’avais gardé le deuxième rendez-vous le vendredi du coup, et je m’attendais à ce qu’il la retire. Manque de bol, ou incompréhension de ma part, mais il le fait pas. A la place, il soigne une petite carie vite fait. Nouvelle prise de rendez-vous une dizaine de jours plus tard pour enfin retirer le monstre.

Bizarrement, j’ai eu beaucoup moins mal. Peut-être que la douleur était passagère. Je me suis quand même posé la question si ça valait bien le coup de perdre toute cette sagesse, alors que finalement, j’avais plus mal. Mais bon, le rendez-vous était pris, et puis je me suis dit que ça pouvait être le calme avant la tempête et revenir deux fois plus violent.

El rendez-vous de la muerte

Oui, ça fait beaucoup plus de suspense en espagnol. Il m’explique qu’il doit faire bouger la dent pour en quelque sorte la « déloger » de la gencive. Que ça pourrait faire mal malgré l’anesthésiant, et que dans ce cas là, je dois faire signe de la main. J’ai voulu faire le warrior et j’ai pas levé la main alors que j’avais un mal de chien. Enfin j’ai pas eu mal à cause du fait qu’il fasse bouger la dent, mais parce que ses ustensiles me pinçait les lèvres de l’autre côté de la bouche quand il faisait pression. Et puis ensuite il a pris la pince et j’ai l’impression qu’il l’a fait pivoter pour réussir à l’arracher, mais en vrai, j’veux pas savoir.

J’ai quand même senti une petite larme couler de mon œil pendant le truc. Ça restera pas dans la liste de mes moments les plus agréables à vivre. L’assistante m’a dit une fois fini que j’étais tout pâle à un moment. J’avais envie de lui répondre que tout ça, c’était la faute à mon bourreau de jeunesse, mais j’ai juste fermé ma gueulé, acquiescé et lâché un petit sourire à la Daenerys.

Donc voilà. On m’a sorti cet espèce de truc monstrueux de la bouche. J’imaginais pas que les racines pouvaient être énormes comme ça. Limite, j’ai flippé quand je l’ai vue, j’ai cru qu’il s’était planté et avait arraché une molaire. Et puis, il a fait un peu de couture dans ma bouche, enfin là, ça allait déjà mieux, le calvaire était passé.

Ou pas.

Que je croyais. C’était sans compter le fait que toute la zone faisait dodo (Y compris ma paupière qui forçait pour fermer). Maintenant, je souffre le martyr. Je cherche d’ailleurs un dealer qui peut me procurer le produit qu’ils injectent pour anesthésier.
Et puis j’ai faim 😅. Parce que j’ai eu interdiction de manger le soir même. 😭

La morale de cette histoire, c’est que… Ben, j’sais pas en fait. Soyez moins laxistes sur le brossage des dents avec vos enfants ? (Rien à voir avec une dent de sagesse, je sais.)
Ah si. Je sais. Wallah, j’prie pour pas avoir à faire retirer les trois autres.

21 thoughts on “V’ai tefté pour fous: La dent de faveffe

  1. Mdrrrr
    Quand j’ai vu le début de l’article je me suis dit « il va pas parler comme ça tout le long si ? » je comprenais rien 😂

    OMG Mais je suis tellement en compatision pour toi (ça ce dit pas? Tant pis)
    J’ai une trouille bleue du dentiste… J’ai été chez un dentiste pour la première fois j’avais 24 ans. Jamais une carie, rien…
    Quand j’ai été elle m’a endormie avec le gel pour enfant + piqûre, j’avais aussi la dent de sagesse qui prenait trop de place, elle m’a laissé en me disant que la prochaine fois fallait retirer. Je prie le bon Dieu chaque jour depuis 😂
    Sinon, je dois y aller tous les ans pour le tartre… Je pleure ma race à chaque fois. La ça fait des mois que je dois aller et que je vais pas. Le dentiste m’a dit d’ailleurs devant mon fils ce Warrior qui ne bouge pas lors de ces 50 passages par ans, que le jour ou je viendrais il m’interdisais de prendre les enfants pour ne pas leur faire peur.

    1. Non, je me suis dit que si je faisais ça, personne lirait. Et puis, ça m’aurait pris des heures…

      « Compassion » 😉

      24 ans ? Tain, quelle chance. Et surtout, probablement bien plus d’attention que moi pendant ta jeunesse.
      Je suis bien évidemment pas fan du dentiste, mais finalement, c’est pas grand chose. Ce que j’aime le moins, c’est « l’avant », de savoir que je dois y aller…

  2. Le titre et le début de l’article m’ont tellement fait rire… 😂 Ça se voit que t’as bien bossé le truc.

    Moi je fais partie des chanceuses qui ont eu un appareil dentaire dans leur jeunesse, donc dentiste/orthodontiste… pas ouf non plus les souvenirs. 😩

    1. Merci ! 😃

      J’ai eu aussi pleins d’appareils dentaires pendant des années (genre le truc avec faux palais, et puis ensuite les bagues en haut et en bas), mais c’est une autre histoire !
      Que je raconterais probablement pas, parce que pour le coup, ça me dérangeait pas (à part peut-être le fait que c’était moche). 😀

      1. Ouais et en même temps il y avait pas mal d’autres d’enfants qui avaient un appareil donc niveau acceptation du truc, ça allait.. 😄 Mais la pose…. la pâte bleue cheloue…. Beurk.

          1. Okkk….. 😄 Bon bah écoute, tant mieux si c’était un bon souvenir pour toi. T’as encore le moulage en plâtre de tes dents sur ton étagère ou….? 😂

  3. Gamine, j’ai eu affaire à une dentiste sadique.. Je me souviens, j’avais mal, je levais la main et elle me disait « mais non t’as pas mal » avec une voix de sadique que je n’oublierai jamais.
    Elle m’a plombé quasiment toutes les molaires pour le fun… Ou l’argent…
    Des années plus tard, j’ai trouvé un dentiste qui a dû écrire dans son dossier que j’avais peur parce qu’il est super doux avec moi. Le jour où il part à la retraite je suis mal….
    Je me souviens qu’une fois, à force de stresser et frotter mes pieds de stress, j’avais enlevé la protection plastique qui est mise sur le bout de leur fauteuil de torture….
    Les dents de sagesse, un souvenir mémorable…. J’avais 18 ans, elles étaient sorties et me faisaient mal… Anesthésie locale, retrait des quatre assez facilement mais réaction à l’anesthésiant avec tremblements et crise de larmes pendant dix minutes ! 😂
    Le pire, je partais six semaines en stage en Allemagne quelques jours après, j’étais même pas cicatrisée, les fils censés se détruire ne partaient pas…. Bref je compatis…. J’aime pô non plus.
    Cette année je me suis fait dévitaliser une molaire qui était fendue et me faisait un mal de chien quand par malheur je mâchais dessus… Et l’autre jour, alors que le nerf est censé être mort, en mâchant sur la couronne, j’ai eu à nouveau cette douleur… J’ai pas encore pris rdv… J’angoisse… C’est gorre une dévitalisation…

    1. Mon avis, c’est qu’il vaut mieux s’en occuper le plus rapidement possible, mais bon, je suis même pas foutu de suivre mon propre avis, donc bon…

      1. J’ai trop peur qu’il m’enlève la couronne et recommence à tout charcuter…. Tu sais ce que c’est une dévitalisation ? Il creuse ta dent, ensuite il vide la pulpe de la racine, puis il rebouche avec un produite, bouche me dent puis te la lime pour en faire un chicot et t’aime pose la dent avec un ciment….. Donc j’avoue, j’appréhende…. Pis j’ai mal que quand j’appuie ! 😂 Suffit de pas appuyer…. Nan plus sérieusement je vais m’en occuper…

  4. Quel horreur les dents de sagesse ! Je me suis fait arracher deux dents de sagesse il y a quelques mois et j’en garde un très mauvais souvenir. Notamment parce que le dentiste a eu affaire à quelque chose d’insolite avec une de des deux : elle voulait pas sortir. Il a forcé pendant plusieurs minutes, il a tiré, tiré, et finalement elle est sortie, mais j’ai souffert et pleurer. Enfin pas autant qu’après l’anesthésie… Là c’était pire ! J’ai pas pu manger correctement pendant plus d’une semaine, je bougeait pas de mon lit, je sentais une douleur constante tous les jours et surtout la nuit… Quelle horreur ! Je ne souhaite à personne d’avoir des difficultés à ce que la dent sorte. C’était une vraie boucherie !

    1. Déjà, je n’ai eu à subir qu’une seule. Pour le moment. J’espère que ce sera la seule. Je croise tout ce que je peux croiser, pas juste les doigts. 😀

      Mais quelque chose me fait tiquer… Plusieurs minutes ? Moi, j’ai l’impression qu’il a bien passé DIX bonnes minutes à la faire bouger, avant de prendre la pince et de la sortir. Alors, bon, peut-être qu’en réalité, ça n’en a duré que deux ou trois, des minutes, et que c’est juste une impression. J’sais pas. Mais bon, UN HOMME NE PLEURE PAS (enfin si, mais pas pour ça 😉).

      J’ai eu plus de chance que toi pour l’après. J’ai eu mal la première soirée, une fois l’anesthésie passée, mais c’est tout. Aucun problème après, pour manger, ou dormir. Y’a juste eu les fils qui se sont un peu barrés et qui m’ont gêné quelques jours, mais il me les a retirés hier. C’est fini pour moi (à part un détartrage la semaine prochaine… 😒)

  5. J’ai rdv chez le dentiste demain à 11h40, véridique (j’ai pas super hâte c’est un nouveau que je ne connais donc pas).
    On m’a enlevé les quatre dents de sagesse d’un coup. Je ressemblais à un mélange entre Bob l’éponge et Monica version obèse dans Friends, j’ai gardé des photos pour en rire aujourd’hui. J’ai préféré faire les quatre d’un coup pour ne pas être dans ta position gnark gnark gnark

    1. Bon courage ! 😃

      On peut les voir, ces photos, pour en rire tous ensemble ? 😉
      C’est sûr que ça doit douiller, mais au moins ça douille qu’une fois. J’avais posé la question mais il m’a dit que c’était pas nécessaire donc je vais prier pour les 3 autres.
      Enfin tu vas pouvoir confirmer du coup, quand t’enlèves les 4, tu vas chez un stomatologue (ça je le sais), mais ils te décrochent vraiment la mâchoire ou c’est un mythe qu’on m’a raconté pour me faire peur quand j’étais petit ? 🤔

      1. Franchement on ne me reconnaît même pas sur la photo haha c’est mort je montrerai même pas ça sous la torture !
        Ca fait super mal mais j’avais surtout vu ça comme une bonne excuse de rater le taf (trois jours d’arrêt maladie yeah).
        On m’avait fait une anesthésie générale donc tu sens rien du tout et surtout tu n’entends rien non plus. Un stomato oui, j’avais choisi genre le meilleur de Paris parce que l’une de mes dents de sagesse était mal inclinée donc danger de toucher la gencive… Et j’ai gardé deux dents, avec leurs racines de fou, en souvenir. Je trouve ça beau (mais je le dis pas en temps normal).

        1. Quitte à avoir 3 jours de maladie, je préfère un rhume… 😃
          Oui, ben on m’endors, encore heureux, mais ça me dit pas si on me décroche la mâchoire…

          1. On peut te faire une anesthésie locale, c’est toi qui choisis en fait !
            Je ne comprends pas trop pourquoi tu veux savoir ce genre de détails je dois dire…. osef non ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :