Vous saurez tout sur moi (sans rien payer)

Vous saurez tout sur moi (sans rien payer)

Aujourd’hui, vous saurez tout sur le zizi moi. Enfin tout ce que j’accepterais de vous dire. Parce que je me rends compte que je ne vous ai jamais trop parlé de moi. Enfin si, un peu, petit à petit, à travers chaque article, vous apprenez des trucs sur moi, mais je reste un inconnu. Il est fort possible qu’à la fin de cet article, vous ayez des regrets et vous préfériez le mec mystérieux. 😆

Je ne parle bien entendu pas du physique, si vous voulez voir ma tête ou mon absence de muscles, allez sur Instagram. Descendez quand même pas trop bas (pas du tout, vu le peu de photos), vous risqueriez de voir autre chose que ma tête et c’est pas recommandé. 😅

Ma personnalité

J’ai fait un test MBTI (Myers Briggs Type Indicator, trouvé sur internet, celui a 130 questions). Bon, alors, en vrai, c’est pas la première fois, mais je me souviens plus du résultat exact que j’avais fait à l’époque.
Les profils qui me correspondent le plus sont INFJ, ISFJ et INFP. En gros, de très forts pourcentages I et F, et des scores plus équilibrés N-S et P-J. Bon, très honnêtement, à part dire que je suis quelqu’un d’introverti, je saurais pas vraiment interpréter les résultats. Vous en faites donc ce que vous voulez. Par contre, si vous connaissez un site ou si vous pouvez m’expliquer précisément ce que ça veut dire, ou implique, je suis preneur.

Je suis quelqu’un de pas du tout social. Du fait, je suis extrêmement timide. J’ai du mal à aller vers les autres. Je préfère l’écrit à l’oral. D’où ma plus grande facilité à rencontrer des gens d’abord « en ligne » plutôt que en réel. Les premiers rendez-vous, c’est vraiment une épreuve pour moi, je sais pas quoi dire, je suis nerveux au point de pas tenir en place (changer constamment de position, me gratter, me toucher les cheveux, etc.), j’ai l’impression que je suis pas intéressant, que la meuf en face se fait chier et attend qu’une chose, c’est la fin pour se barrer. Alors que, au final, généralement, non. Et ça me surprend à chaque fois.

J’aime la solitude, et je déteste les foules. Du coup, je suis aussi casanier. J’adore être chez moi. Ça ne veut pas dire que je ne sors jamais, mais clairement, je me sens beaucoup plus à l’aise entre mes quatre murs, tranquille. Je suis pas un aventurier, et je sors rarement de ma zone de confort.
Y’a une exception quand même à tout ça: En couple (pas en ce moment, donc 😢), ça me dérange absolument pas de sortir, parce que y’a un partage. Parce que avec une (LA) personne que j’apprécie, j’aurais beaucoup plus envie de faire des sorties, des activités, des voyages.

J’ai pas beaucoup d’amis. En fait, non, correction, j’ai plus d’amis. Et je parle de vrais amis, hein, des gens que tu considères comme proches et avec qui tu as un contact régulier. Suite à ma séparation avec Anouchka, ils ont choisi leur camp (alors que y’avait pas spécialement de camp à choisir mais bon). Finalement, c’était ptet pas des vrais amis. Quoiqu’il en soit, je le vis très bien. Même avec le peu d’interactions sociales que j’ai, c’est déjà largement assez. En fait, je crois que je préfère les animaux (les chats surtout) aux humains.

J’ai une hygiène de vie bien meilleure qu’avant. Ça a pas toujours été le cas. Bon enfin contrairement à 27% des mecs, je change de sous-vêtements tous les jours. 🤣
J’ai jamais fumé. Je bois jamais d’alcool. Et je bois plus que de l’eau. J’ai pas mangé de fast-food depuis des mois. Je me fais à manger (à peu près sainement, même si le gras, c’est la vie) tous les jours, et j’ai quasi totalement arrêté le sucre. Il m’arrive même de faire du sport, c’est dire…

Je suis hyper sensible (mais pas « hypersensible »). Ça se traduit par le fait qu’il m’arrive de chialer pour un rien. Que ce soit triste, beau, émouvant, la moindre émotion me met à vif. Et vu que je suis empathique (en tout cas avec les personnes que j’apprécie), ça s’applique également quand ça les touche, même si je suis absolument pas concerné.
Je crois que je suis parfois pire qu’une gonzesse (oui, c’est un peu sexiste de dire ça, mais faut bien avouer que c’est quand même bien plus fréquent chez les femmes). Devant chaque épisode de Grey’s Anatomy, This Is Us ou n’importe quelle autre série du genre, j’ai les larmes aux yeux.

Et allez, en vrac:
Par le passé, j’étais radin (comme Picsou) mais plus maintenant (sans pour autant dépenser mon argent n’importe comment).
Je suis du matin (levé très très tôt tous les jours, week-ends compris). Mais genre très très tôt parfois.
Je suis absolument pas maniaque du rangement et de la propreté (mais pas bordélique non plus) mais très spartiate (très peu de déco, de bibelots, etc).
Je n’ai aucun sens de la mode (je prends le premier truc dispo dans l’armoire le matin) et je tourne au final toujours avec les mêmes fringues.

Fun facts with flags me

« Mec, tu te la claques un peu ». C’est ce qu’on m’a reproché un jour dans un commentaire, de toujours donner une bonne image de moi. Moi j’trouve pas mais bon.
Et puis c’est bien gentil tout ce que tu nous racontes, mais c’est pas drôle. OK, c’est vrai, j’avoue, c’est un peu chiant.
J’vais donc vous raconter des trucs sur moi pas trop à mon avantage. Enfin j’vous laisse juger.

Je fais pipi assis. Est-ce que c’est parce que je sais pas viser avec mon engin ? Non. C’est juste par flemme.

J’adore les listes. Les courses, les trucs qu’il faudrait que je fasse dans la journée que je repousse au lendemain, les idées d’articles, les films/séries/musique que je dois récupérer, les trucs que j’aimerais bien acheter, les trucs dont je dois me souvenir, mes life time goals. J’en fais pour absolument tout.

Ma plus grande peur: les vertiges. Et ça empire avec le temps. Maintenant, même les inversés (vers le haut, quoi), je les supporte plus. Et dernièrement, ça m’arrive même d’avoir le vertige quand le vide est sur un écran, alors que je suis bien installé sur le plancher des vaches.

Quand je règle le volume d’un appareil, je suis obligé de le mettre sur un multiple de deux ou de cinq. Enfin bon, ce truc là, il est courant, j’ai l’impression.

J’habite à moins de cinq kilomètres d’une centrale nucléaire. Si un jour ça pète, j’aime autant vous dire que y’aura probablement plus de nouveaux articles ici.

J’aimerais bien vivre la nuit. C’est tellement plus calme, plus reposant. Y’a bien moins de monde sur les routes, dans les rues, etc. Bon, j’ai pas demandé à mon employeur, mais je doute qu’il kiffe.

Quand je suis des gens dans la rue qui vapotent (enfin je les suis pas non plus jusque chez eux, hein.), je peux pas m’empêcher de foncer dans le nuage de fumée pour sentir le parfum. Franchement, si c’était pas aussi mauvais pour la santé, je pourrais m’y mettre.
Par contre, j’aime pas l’odeur de la clope (même si je la supporte). En même temps, comment on peut aimer cette odeur ?

Je suis nostalgique par rapport à plein de choses. De manière générale, je trouve que tout était mieux avant. J’ai bien dit de manière générale, hein, commencez pas à me faire dire des trucs aberrant que j’ai pas dit.

Je suis incapable de faire un créneau en voiture. Enfin peut-être que si, j’en sais rien en fait, parce que j’ai pas tenté d’en faire un depuis que j’ai le permis (dix sept ans donc). J’ai un blocage mental et je préfère tourner des heures pour trouver une autre place plutôt que de le tenter.

Tiens, en parlant de tutures; vers mes trente ans, je me suis fait plaisir. J’ai acheté une voiture décapotable d’occasion, une Mazda MX-5 (seconde génération). J’en avais toujours rêvé. Je l’ai plantée au bout de trois mois. 😢 J’en ai racheté une autre, toujours d’occasion. Je l’ai aussi plantée après moins d’un an. 😭 Dans les deux cas, j’étais responsable. Pourtant dans les deux cas, je n’allais pas vite (je respecte toujours les règles de vitesse).
Le pire, c’est que en vingt ans de conduite (commencé à 16 ans), je n’ai jamais eu un seul autre accident. Je me suis dit que cette voiture était maudite pour moi.

Je réfléchis à voix haute quand je suis tout seul. Tout le temps. Oui, je parle tout seul. Ou alors à mes chats mais c’est pareil.

Je bave parfois en dormant. J’ai rien à dire pour ma défense.

Je déteste les films d’horreur: pourtant j’en regarde quand même. Enfin uniquement en pleine journée, et jamais dans le noir. Faut pas déconner. C’est probablement dû au fait que ma voisine m’a fait regarder « Jeux d’enfants » (les films avec la poupée Chucky) alors que je devais avoir six ou sept ans.
Et ça m’a suivi toute mon enfance et mon adolescence: J’avais un clown dans ma chambre pendant toute mon enfance et il m’a traumatisé pendant des années. Pour exorciser mes peurs, je le frappais la journée. Et le soir, j’avais du mal à m’endormir dans le noir, pensant qu’il allait se glisser sous mon lit et venir me découper en morceaux…

J’ai toujours une ceinture à clous de ma période emo/rebelle des années 2000. Et il m’arrive de la mettre encore (enfin je suis persuadé de l’avoir mise au moins une fois en 2019).

Alors, sur cette anecdote, je mets un disclaimer. « Il paraît« . Parce que j’ai du mal à l’imaginer, mais je vois pas pourquoi mes parents auraient inventé cette histoire. Donc il parait que quand j’étais petit, j’ai failli mourir brûlé dans le four parce que je suis rentré dedans, la porte s’est refermée, et mes parents l’auraient mis en route. Pas la peine d’appeler les services sociaux, je l’ai déjà fait. 😉

J’apparais dans les bonus du DVD (ok boomer) du live enregistré à Amsterdam de Within Temptation (en 2005). En fait, y’avait des caméras (pour filmer le live) et on a été interviewé parce qu’on a gueulé, avec mon pote Mathieu, qu’on était venus spécialement de France (ok, on a un peu menti). Je suis coiffé tel un punk et je baragouine des conneries dans un anglais approximatif, parce que, quand le mec nous a collé le micro devant le nez, on savait plus quoi dire. Yes. Je vous demanderais de pas chercher les extraits et de me croire sur parole. 😅

Des questions ?

Bon, j’espère que vous avez quand même bien rigolé. Je tiens quand même à préciser que tout est vrai, que j’assume entièrement tout ce que j’ai dit et que je le vis très bien aujourd’hui.

Maintenant, c’est à vous, posez toutes les questions que vous avez jamais osé me poser. Promis j’y réponds avec honnêteté et sans tabou ni retenue (sauf si c’est trop privé, évidemment). Vous pouvez aussi raconter des trucs sur vous mais je vous oblige pas, hein.

5 thoughts on “Vous saurez tout sur moi (sans rien payer)

  1. Si tu as fais le test MBTI, tu devrais avoir un seul résultat final… 🤔 Ce serait plus pratique pour connaître ton profil « exact ».

    J’avais également fais le mien et j’ai tout noté dans mon carnet. Ce serait long de tout expliquer mais par ex. si tu es ISFJ comme moi, en gros t’as un peu des caractéristiques contradictoires. Tu es en effet réservé mais tu as quand même « le sens du contact » (tu sais comment entretenir une bonne relation avec les gens), tu aimes la sécurité et la stabilité mais t’es quand même réceptif aux changements et aux nouvelles idées, tu es du genre à procrastiner mais quand on te demande de faire un travail, on peut te faire confiance pour qu’il soit bien fait et dans les délais, etc, etc.

    Tous les profils sont expliqués ici : https://www.16personalities.com/fr/types-de-personnalite

    Et pour aller encore plus loin… Google est ton ami. Lol

    1. Il n’y a qu’un résultat. Mais étant donné que c’est presque 50/50 pour le 2ème et le 4ème caractère,, il y a donc plusieurs profils. En tout cas, c’est ce que dit mon test.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :